La carte électronique: quel est son objectif?

Les cartes électroniques sont le cœur battant de l’ère technologique moderne. De nos smartphones aux véhicules autonomes, chaque appareil que nous utilisons est alimenté par ces petites plaques astucieusement conçues, remplies de composants électroniques qui travaillent en harmonie. Découvrez comment une entreprise comme EREE, fondée en 1974, contribue à façonner notre quotidien avec ses solutions sur mesure, allant de la conception à la fabrication de cartes et systèmes embarqués.

L’art de la conception électronique

Le processus de création d’une carte électronique est un ballet technique où chaque étape est essentielle pour garantir le bon fonctionnement final du produit. Le premier acte, la conception et le développement, est orchestré par des ingénieurs qui utilisent des outils de CAO pour élaborer le schéma du circuit et l’agencement des composants. Cette phase est cruciale car elle définit les fonctions futures de la carte.

EREE excelle dans cette phase initiale. L’équipe d’ingénieurs d’EREE conçoit des cartes électroniques adaptées aux spécifications de chaque client, en tenant compte des besoins, des enjeux et des contraintes budgétaires pour offrir une solution personnalisée et optimisée. Cliquez pour en savoir plus.

Fabrication et assemblage : un savoir-faire unique

Une fois la conception approuvée, le second acte peut commencer : la fabrication du PCB (Printed Circuit Board). Cette étape transforme le design numérique en une plaque physique, où le circuit est gravé sur un substrat tel que le FR4.

L’assemblage des composants représente le cœur de la fabrication. Cette étape peut inclure des composants montés en surface ou à travers le PCB, chaque pièce jouant un rôle vital dans le circuit électronique.

Inspection et tests : la garantie de la qualité

Après l’assemblage vient le moment de vérité : l’inspection et le test. EREE ne laisse rien au hasard. Chaque carte est méticuleusement inspectée pour vérifier l’absence de défauts. Des tests automatisés et des inspections optiques viennent compléter cette étape, éliminant toute erreur potentielle de soudure ou d’assemblage.

Un engagement envers la flexibilité et la durabilité

En fin de chaîne, les cartes passent par l’assemblage final et l’encapsulation, si nécessaire, pour les protéger des agressions extérieures. Le contrôle qualité final assure que chaque produit est prêt pour l’emploi avant d’être emballé et envoyé au client.